Coups de cƓur Instagram : 5 comptes friperies, « chinage » et archive mode #5

archive mode et sac prada vintage en vente

Esther Archives : archive mode et business woman

 

Si vous lisez cet article, c’est probablement que vous avez lu les quatre autres prĂ©cĂ©dents sur mes 5 favoris friperies, chinage et archive mode dĂ©couverts via Instagram. Aujourd’hui je conclus avec Esther Archives.

Si vous cherchez un mĂ©dia pour faire de la veille, vous tenir Ă  jour sur les crĂ©ateurs/dj-setteur/artisto-concepteur/modeurs etc en train d’émerger, abonnez-vous au compte de Mad  (Madame Figaro). Je vais ĂȘtre sincĂšre : je suis loin, TRÈS loin d’ĂȘtre fan de tout ce qui est prĂ©sentĂ© (les goĂ»ts, les couleurs, tout ça tout ça). Par contre le format est ultra interactif et ludique. Ma rubrique prĂ©fĂ©rĂ©e : « Est-ce qu’on se connaĂźt » qui fait le court mais punchy portrait d’un crĂ©ateur/dj-setteur/artisto-concepteur/modeur etc.

VoilĂ  comment j’ai dĂ©couvert Esther Archives, une sorte de catalogue de piĂšces rares dĂ©veloppĂ© par une marseillaise.

Je vous invite fortement Ă  regarder le compte Instagram et le e-shop Esther Archives. Archive mode, car on ne sait pas par quel talent elle dĂ©niche des piĂšces rares, dont les lignes voire marques n’existent plus. Comme une ligne Jean Paul Gautier qui a durĂ© 5 ans, et dont elle a rĂ©ussi Ă  dĂ©gotter quelques exemplaires.

Ce que j’aime : le site internet. Je suis fan de la police d’écriture. Mais pas que. La maniĂšre dont elle met les habits en avant via les photos. Ces derniĂšres sont prises chez elle. Il n’y pas de fond “Roche boboisĂ©” ultra lĂ©chĂ© et retouchĂ©. Des photos prises dans un vrai intĂ©rieur avec la bonne luminositĂ©, le sens de la dĂ©finition et du dĂ©tail. Un naturel professionnel qui rend trĂšs bien.

Se lancer dans la mode

La crĂ©atrice est une #girlboss inspirante. Oui, son concept est une petite mine 1990 et 2000 en matiĂšre d’habillement et de style. Ce qui m’inspire, c’est la transformation de sa passion en un petit business. Certains font le choix de n’ĂȘtre que sur Instagram.

D’autres ont compris l’intĂ©rĂȘt d’ĂȘtre sur une seconde plateforme, adopte un style visuel/ligne Ă©ditorial personnel qui tranche avec le reste. Dans le monde virtuel du vintage et de la friperie, on tombe sur des choses assez simples (je ne jette pas la pierre, loin de lĂ ) qui se fondent vite dans la masse. Puis on dĂ©couvre des concepts qui ont un vrai petit truc en plus. C’est ce que j’ai trouvĂ© chez Esther archives et chez toutes les filles prĂ©cĂ©demment citĂ©es.

Le top 5 des coups de cƓur Instagram friperie, chinage et archive mode s’achĂšve ici.

Si vous planifiez d’aller faire du shopping friperie Ă  Amsterdam, je vous conseille de vous rendre Ă  Waterlooplein, Ă  Amsterdam.

 

Jaymes.

Tendance : mot qui est censĂ© faire rĂ©fĂ©rence Ă  un type de vĂȘtements/imprimĂ©/accessoire/pĂ©riode etc prĂ©dominant lors des saisons Automnes/Hiver Printemps/ÉtĂ© mais qui n’a plus trop de sens car la tendance est de s’habiller comme on veut, Ă  bas les rĂšgles, tout le tralala etc.

Rihana est aussi tendance que Caroline Receveur que Leandra MĂ©dine est aussi tendance que le Diana style. Oui ça ne veut rien dire : c’est ça la tendance.

 

Esther archive mode instagram france

Instagram
Twitter
Visit Us
LinkedIn
RSS
Follow by Email

1 commentaire sur “Coups de cƓur Instagram : 5 comptes friperies, « chinage » et archive mode #5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *