Coups de cƓur Instagram : 5 comptes friperies, « chinage » et archive mode

instagram compte friperie à découvrir

Mes coups de cƓur Instagram : 5 comptes friperies, « chinage » et archive mode #1

Un titre un peu pompeux pour un article sur Instagram et des comptes friperies que j’avais en tĂȘte depuis un moment. La plupart des personnes (en particulier la tranche 20-40 ans ?) utilise Instagram pour ĂȘtre visible. Loin d’ĂȘtre une honte ou un excĂšs d’orgueil, ce rĂ©seau social est un bon moyen pour dĂ©velopper sa marque, son concept, accroĂźtre sa visibilitĂ© (et ou notoriĂ©tĂ© et ou crĂ©dibilitĂ©, s’il vous plaĂźt), occuper la place, faire comme tout le monde. Bref, c’est vous qui choisissez.

Et puis, je me suis vite aperçu, qu’Instagram est un excellent outil de veille et benchmarking. Sans blague me dites-vous ? Pas si Ă©vident que ça. Avant mĂȘme de crĂ©er le site, j’avais un compte Instagram, suivais les amis et les marques aux produits hors de prix. En crĂ©ant maviedurable.fr, en « spĂ©cialisant » un peu plus le ton du compte Instagram, on a des idĂ©es en tĂȘte. On cherche de l’inspiration, des conseils, des avis, des influenceurs ? Merci les hashtags qui permettent de remonter Ă  des comptes intĂ©ressants, d’en dĂ©couvrir d’autres, notamment dans le domaine de la mode, de la friperie et de ce que j’appelle l’archive mode.

Je partage avec vous, une fois par semaine, mes 5 comptes Instagram mode vintage, friperies, chinage et archive mode.

Il va sans dire que cette liste pourrait s’étaler. Mais je m’arrĂȘte Ă  ces coups de cƓur que je regarde quasiment toutes les semaines.

 

Sea of Shoes de Jane Aldrige : la plus connue

View this post on Instagram

Prairie girl đŸŒŸ

A post shared by Jane Aldridge (@seaofshoes) on

Oui, il est fort probable que vous connaissez cette experte du style. Cette texane Ă  la chevelure flamboyante (si je n’Ă©tais pas congo-antillaise, j’aurai bien aimĂ© ĂȘtre rousse ou japonaise/corĂ©enne – bref) fait partie des pionniĂšres des bloggeuses mode. Si elle a trĂšs vite Ă©tĂ© critiquĂ©e pour son opulence modesque (i.e. des tas de sapes et de paires de chaussures -pas cheap du tout- pris en photo #enveuxtutiensvoilĂ ), moi je suis tout de suite devenue fan de cette fille.

Elle a un rĂ©el sens du style, du « porter le vĂȘtement ». Toutes les bloggeuses mode (connues ou pas) savent s’habiller : la femme est coquette parait-il. Beaucoup, sont des portes-manteaux de marques : bien habillĂ©es, mais sans originalitĂ© particuliĂšre. Je n’ai rien contre elles (et je suis loin d’ĂȘtre une gravure de mode) mais non, rien de nouveau sous le soleil si ce n’est une habilitĂ© Ă  la communication et la mise en valeur de produit- BREF). Certaines sont des dictionnaires du style, des savantes de l’habit, des expertes en chinage et “dĂ©gotage” de piĂšce unique.

Loin des « tendances », elles savent mixer vĂȘtements, accessoires, chaussures etc. Elles ont une sensibilitĂ© pour le textile et l’histoire de la mode. Jane Aldrige est en tout point dans cette case. Je vous invite Ă  la dĂ©couvrir pour ses trouvailles vintage : Emmanuel Ungaro, Emmuelle Khan, Laura Ashley. Une encyclopĂ©die de piĂšces uniques (d’Ă©poque ou actuelle), mais pas que. Styliste, directrice artistique, costumiĂšre, directrice de musĂ©e de la mode : voilĂ  des professions que je lui suggĂ©rerais si j’Ă©tais sa conseillĂšre PĂŽle emploi.

Mais je ne le suis point. Rendez-vous la semaine prochaine pour dĂ©couvrir le deuxiĂšme coup de cƓur de mes 5 comptes Instagram friperies, chinage et archive mode.

Le blog de la demoiselle

Friperie Ă  Milan

 

 

instagram compre friperie avec jane aldrige fondatrice de seaofshoes

Facebook
Facebook
Instagram
Pinterest
Pinterest
Twitter
Visit Us
LinkedIn
RSS
Follow by Email

2 commentaires sur “Coups de cƓur Instagram : 5 comptes friperies, « chinage » et archive mode

  1. Wow, merci de cette belle dĂ©couverte, je vais la mettre en favoris. Comme je te l’ai dit, je n’ai pas de compte Instagram, mais je suis Alexa Chung – Eurasienne sublime aux yeux bleus, comment dire – que je vĂ©nĂšre et qui porte des vĂȘtements de luxe (mais s’habille en jean, T-shirt, basket le reste du temps) et est une bonne source d’inspiration pour trouver des alternatives. Il faudra que je mette le tiens Ă©galement, car je suis toujours Ă  la recherche de bonnes idĂ©es Ă  concocter Ă  ma sauce.
    Jane est absolument sublime, moi aussi j’ai toujours rĂȘvĂ© d’ĂȘtre rousse aux yeux verts (et l’une de mes filles Ă©galement). Je bavais sur elles lorsque je vivais Ă  Londres et Ă  Melbourne ou que j’ai visitĂ© l’Irlande lorsque j’en croisais dans la rue, il y en avait partout! Le gĂšne court dans ma famille, mais je n’ai pas eu la chance d’en hĂ©riter, mais j’ai des taches de rousseur, c’est dĂ©jĂ  ça. Et au fait, j’avais 2 oncles congolais (demi-frĂšres de mon pĂšre qui est nĂ© Ă  Brazzaville) et ma niĂšce est antillaise, donc on est tous un bon mĂ©lange (United Colors of Benetton, lol), et citoyens de l’univers (et surtout jamais contentes de ce que l’on a) et peut-ĂȘtre cousines lointaines 😉 J’y ai 6 cousins et cousines lĂ -bas que je ne connais malheureusement pas. Ma niĂšce a des jambes de gazelle comme toi que j’admire et la diversitĂ© ethnique est ce qu’il y a de mieux! Donc, comme tu le dis “Bref”, et merci! A bientĂŽt de te lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *