Une affaire de style 2/2

comment s'habiller de mani_ère éthique et durable

Matérialisme et mode

Un jour, je fais une curieuse prière : je demande à Dieu de me dégoûter/vacciner de mon matérialisme vestimentaire. J’ai été exaucée : je ne trouve pas de travail l’été. Pour l’année scolaire qui suit, j’ai pile ce qu’il est nécessaire pour vivre. Ma « désaddiction commence ». Les H&M, Mango & co m’attirent de moins en moins : leur vêtement de qualité « peut mieux faire » sont portés par tout le monde. Insupportable à mes yeux. J’ai arrêté de lire Glamour, Grazia ce qui a arrêté mes complexes. Pure coïncidence ? Par dessus tout je trie, je me sépare même définitivement de certains vêtements ! JAdieu matérialisme et mode.J’avais alors 23 ans.

Se sentir bien dans ses vêtements

sac falabella stella mccartney
le sac de mes rêves : Falabella @Stella McCartney

J’en ai 25 à l’heure où j’écris. Depuis je sais vraiment ce que j’aime, mon style me reflète vraiment. Même mal habillée, c’est à la Jaymes. Ma vision de la mode et de son industrie a complètement changé. Ce qui influe ma manière de consommer ; pour le peu que j’achète. Et comme j’achète peu, j’investis mieux mon argent. J’achète en utilisant mon bon sens. Le mélange donne une penderie à base de friperies/secondes mains ; choix des pays de fabrication ; de vêtements qui me vont toujours ; de marques plus ou moins responsables/durables (dans un sens large). Est ce que ça coûte plus cher ? Pas forcément. Lors du dernier vide dressing Violette Sauvage à Lille j’ai eu pour 6€ un pantalon de chez Façonnable (!)[Nice représente ]. Les clés sont de savoir ce que l’on veut et savoir gérer son argent, son comportement vis à vis de l’argent. Par exemple je me suis « débarrassée » de quantité de vestes/manteaux (pas vraiment chauds d’ailleurs) au profit d’un beau manteau en laine et d’une parka de deux que j’apprécie (bon j’avoue y en a une c’est une « Zara premium »).

Une affaire de style

A travers ce blog et la rubrique « une affaire de style » voici ce que je vous propose : trouver des pistes, des solutions pour s’habiller plus « durablement » et « éthiquement ». Le but n’est pas de faire un procès à Mango (citons au hasard…) mais plutôt de réfléchir sur comment faire mieux. Se vêtir et être bien dans sa peau, c’est important aussi. Petit à petit faisons des pas qui nous amènerons plus loin. Les articles et les looks sauront vous inspirer j’espère. J’arrête ici.

Jaymes

Instagram
Twitter
Visit Us
LinkedIn
RSS
Follow by Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *