Ce que vous ne devez pas manquer de la mode durable : juillet 2018

actualités de la mode durable, mode ethique et mode responsable en France, en europe et dans le reste du monde

 

Industrie Africa : showroom en ligne de la création africaine et durable

Allons droit au but. Si la culture africaine notamment en termes de média, communication, musique, mode et cætera vous intéresse, une personne à suivre : Paola Audrey Ndengue. C’est via sa newsletter que j’ai découvert Industrie Africa, un site internet pas comme les autres.

Industrie Africa c’est un showroom où sont répertoriés des designers basés sur le continent africain.  Lorsqu’on parle de mode africaine on pense de suite wax, wax et wax. Les couturiers européens ont bien senti  le potentiel de ce tissu. « L’inspiration africaine » est de plus en plus visible lors des Fashion Week européennes… au risque d’éclipser les designers du continent noir, tous aussi légitimes (si ce n’est plus) d’être mis en lumière pour  leur créativité. Petit point de précision : qui dit créateur africain ne dit pas obligatoirement wax et batik. C’est ce que j’aime avec ce site.

designer africains comteporains et engagés
industrie Africa – mode africaine durable responsable credit @industrieafrica.com

Aujourd’hui il existe  des Marketplace comme afrikrea et pagnifik où l’on retrouve une large sélection de mode dite africaine. Toutefois j’ai un vrai coup de cœur pour le site Industrie Africa. Son graphisme bien léché. La sélection pointue de créateurs contemporains et africains qui ne limitent pas à la seule esthétique « boubou » (telle qu’on l’imagine en occident – tout mon respect pour le boubou : vous l’avez compris, le créateur africain est libre d’explorer autre chose que ce qu’il connaît). Son option de recherche sustainable. En fait les créateurs du web-showroom Industrie Africa  ont pris le temps de trier les créateurs respectant au moins deux des cinq piliers du développement durable. C’est-à-dire :

  • travailler avec un organisme externe supportant une cause importante ;
  • utilisation de matériaux recyclables + produits finis devant être eux même recyclables ;
  • respect des méthodes de production artisanale assurant le maintien de transmission d’un savoir-faire particulier et local ;
  • transparence vis-à-vis de la provenance des matières et salaire minimum ;
  • processus de fabrication responsable afin d’utiliser l’énergie intelligemment.

 

Ce qu’il faut retenir d’Industrie Africa

Industrie Africa c’est un beau répertoire en ligne de ce qui se fait sur la scène africaine en termes de création vestimentaire et accessoire. S’il ne propose pas de vente en ligne (mais il y a toujours un lien redirigeant vers le site du créateur) c’est une véritable mine pour découvrir les talents africains de la scène Fashion. Si vous cherchez plus particulièrement des créateurs de mode africains ayant la fibre durable et éthique, ce site est pour vous. Même Zalando et Amazon ne proposent pas (ou pas très bien) l’option de recherche « durable « ou «éthique ».  Tant pis pour les potentiels clients.

Il serait intéressant de voir se développer un site à la philosophie façon detoujours en version africaine.

Énorme coup de cœur pour la marque Elia Design et ses chaussures fabriquées par des artisans égyptiens. Prix correct allant de 600 à 1300 Livres égyptiennes soit de 30 à 65€. Vivement la paie ! Ou un voyage en Egypte ?

 

Coup de cœur bis avec le célèbre Xuly.Bët qui recycle les vêtements mis au rebus.

 

 

 

Christopher Raeburn : Reconstruire, Recycler, Réduire

Recycler, refabiriquer, réduire : une philosophie de la mode selon Raeburn
Crhistopher Raeburn 3 R credits @ https://www.christopherraeburn.co.uk/

 

peluche up cyclé avec cette chouette en toile signée Christopher Raeburn
remade owl par Raeburn credit @ christopherraeburn.co.uk

L’industrie de la mode vous parle ? Alors abonnez-vous à la newsletter de Fashion Network. C’est grâce à celle-ci que j’ai découvert le créateur Christopher Raeburn. Diplômé du Collège Royal des Arts de Londres en 2006, il semble témoigner depuis ses débuts un gout pour l’esthétique outdoor (vêtements réversibles) et la réutilisation. Reconstruire, recycler, réduire : voilà comment il conçoit les habits. Il pioche, par exemple, dans les surplus de l’armée puis déconstruit pour reformer une nouvelle pièce. La matière utilisée a une véritable fonction (e.g imperméabilité). Le vêtement est fonctionnel, utile. Il ne s’agit pas uniquement de produire un vêtement le plus éthique et durable possible.

Les processus de fabrication sont pensés pour minimiser l’empreinte carbone de la production. Le studio Raeburn témoigne (son site officiel ) d’une volonté de sourcer des matières recyclables. Réduire en aval, tout en pensant en amont à ce que l’on va utiliser. Bienvenue donc au Remade Studio (situé à Hackney, Londres où était établi Burberry). Les pièces sont fabriquées (quantité limitée) sur commande. La marque assure des réparations gratuites, à la manière de Patagonia. Si vous faites un tour en Angleterre, sachez que tous les week-end, le Raeburn Lab est libre d’accès. L’équipe du studio vous ferra découvrir des pièces d’archive en compagnie de Christopher et de son équipe. Par ailleurs il a signé en juin 2018 une collaboration avec Umbro. Réutilisation assurée  de vieux maillots de la marque anglaise .

 

 

 

 

“It is Mr Ræburn’s clear vision of clothes that protect man and the planet
that make him an original and exceptional designer”

Suzy Menkes

 

Recycler, refabiriquer, réduire : une philosophie de la mode selon Raeburn
défilé-christopher-raeburn-printemps-ete-2019-londres-look-1 crédit @ http://www.numero.com

 

 

Recycler, re fabriquer, réduire : une philosophie de la mode selon Raeburn robe pour femme
défilé-christopher-raeburn-printemps-ete-2019-londres-look-25 credit @numero.com

 

 

Recycler, refabriquer, réduire : une philosophie de la mode selon Raeburn
défilé-christopher-raeburn-printemps-ete-2019-londres-look-9 credit @ http://www.numero.com

 

 

Recycler, re fabriquer, réduire : une philosophie de la mode selon Raeburn mannequin noire et robe grise
défilé-christopher-raeburn-printemps-ete-2019-londres-look-27 credit @ numero.com

C’est tout pour ce mois de juin,

Jaymes.

 

Facebook
Facebook
Instagram
Pinterest
Pinterest
Twitter
Visit Us
LinkedIn
RSS
Follow by Email

0 commentaire sur “Ce que vous ne devez pas manquer de la mode durable : juillet 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *