Rendez vous amoureux au Fort Cérépou : bienvenue à Cayenne

vêtements sur mesure à Cayenne

Vêtements sur mesure à Cayenne

vêtements sur mesure à Cayenne
vêtements sur mesure à Cayenne

 

Robe chemise avec bouton en chemise

_ Conçue en Guyane française

 

Véritable espadrille catalanes

_Fabriquées en Catalogne (Espagne)

 

Une robe chemise réalisée à la demande

Si vous avez suivie la jupe madras, alors vous ne serez pas dépaysés avec cette robe, elle aussi aux inspirations créoles, madras, bref d’outre mer.

En plus de la jupe, j’avais envie d’une robe (des vêtements sur mesure à Cayenne c’est possible). D’un style de robe que l’on trouve rarement en boutiques, la faute aux tendances qui imposes ses modèles du moments : hype lundi, has been mardi midi…

J’avais donc envie d’une robe droite, qui se boutonne et se noue au niveau de la taille. Une robe qui arrive aux genoux. Une robe qui aille aussi bien pour le dimanche (comprenez l’église) que pour le travail ou même un rencart, au Fort Cérépou à Cayenne. Le point de vue sur la ville est particulièrement intéressant. C’est aussi un des points de vu les plus élevés de la capitale.

Donc je disais la robe. J’avais en tête ce modèle qui souligne la silhouette mince (ben ouai) sans tombé dans le sexy ou le vulgaire. Une robe classe quoi. Là aussi direction au 42 rue Charles de Gaulle, une des artères principales de Cayenne qui mène à la place des Palmistes (cette place m’a conquise). Même délai que pour la jupe (car commandé en même temps) pour un prix fixé à 30 ou 35 €. En gros la jupe et la robe m’ont coûté 70 € (acompte de 30 versé à la commande) pour une livraison en boutique au bout de dix jours. Là aussi, le couturier s’est inspiré d’un modèle de robe que je lui ai montré pour réaliser le vêtement de mes rêves… Un rêve éveillé qui me transporte de l’autre côté de l’Atlantique à chaque fois que la robe est portée…

 

 

 

 

Espadrilles catalanes

Cette paire d’espadrilles catalanes n’est pas encore dans mon vide dressing imaginaire de 10m². J’avais même envie de mettre des swedish hasbeens. Et puis finalement, un peu au pif je tente l’association avec ces espadrilles catalanes. Ce rouge vif donne encore plus de force à la tenue. L’absence de talons est parfaite pour un date au Fort Cérépou : ça grimpe !

On les aime ou pas, les espadrilles clivent. Moi je les aime. Surtout celle ci, fabriqués selon un artisanat historique dans le village de St -Laurent-de-Cerdans en Catalogne française. Tout comme dans la robe, la part belle est faite au fait main : c’est ça qu’on aime dirait quelqu’un…

 

Connaissez vous la ville de Cayenne et ses alentours ?

 

Jaymes

 

On sort des tissus et boutons pour parler cagettes à peindre : une décoration unique vous attend 😉

Instagram
Twitter
Visit Us
LinkedIn
RSS
Follow by Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *