Ce que vous ne devez pas manquer de la mode durable et ethique : avril 2018

actualités de la mode durable, mode ethique et mode responsable en France, en europe et dans le reste du monde

Mode durable et ethique par le London College of Fashion et Kering

free online lessons about fashion and sustainabilty
London Fashion College x Kering : fashion and sustainability @futurelearn.com

Depuis le 9 avril 2018 (et ce pendant six semaines) Kering (le groupe luxe de M. Pinault) s’associe avec le College de la Mode de Londres pour partager connaissances et bonnes pratiques dans le domaine de la mode durable et ethique. Le tout gratuit. Il suffit de se rendre sur le site futurelearn.com. Ce dernier est une plateforme e-learning. Il y a une grande variété de cours (avec certification et accès illimité en fonction de votre porte-monnaie).

 

Kering x London college of London

Revenons-en à notre mode durable et ethique. Au début j’ai hésité à m’inscrire SURTOUT QUAND j’ai vu le nom Kering « Mouai un grand groupe qui pense stratégie de communication verte ». Et puis je me suis dit, non c’est quand même Kering ! C’est du luxe, pas H&M. Attention au mot luxe. Certains (beaucoup) fabriquent de partout sauf dans les pays des maisons mère, la qualité n’est pas forcément au rendez-vous, on y produit à la chaîne. Il y a Luxe et luxe… Je me suis donc dis que Kering ce n’est pas Inditex. Tout est loin d’être rose mais Kering a collaboré pendant plus de dix ans avec Stella McCartney. Ce n’est pas rien…

Les cours sont dispensés en par certains collaborateurs de chez Kering mais aussi par des membres du London College of Fashion créé en 1877. J’ai commencé la semaine 1 et l’approche est plutôt collaborative. Collaboration car l’on part du postulat que la mode ne pourra être véritablement durable que si tous ses acteurs travaillent conjointement. Ce principe s’applique dans les cours.

cours gratuit sur la mode durable
London Fashion College x Kering : fashion and sustainability @futurelearn.com

Je suis curieuse de ce que vont donner les semaines suivantes.

Petit – (ou + pour moi) : c’est 100% en anglais. A raison de 3 heures par semaine, vous exercez un peu vos oreilles.

 

Detoujours : le retailer web que j’aurai aimé créer !

le vrai ciré breton chez detoujours : laissez tomber les mauvaises imitations
le véritable cirée jaune @ detoujours.com

 

Le 23 mars a eu lieu à Roubaix la rencontre Anti_fashion (la prochaine aura lieu du 1er au 3 juin à Marseille avec entre autre  Miroslava Duma , Sophie Fontanel, Demna Gvasalia, Uriel Karsenti). En deux mots, Anti_Fashion  est un projet ponctué par des rencontres où l’on rediscute la mode. Son système, ses valeurs, son ADN dans un contexte où celle-ci consomme ” 79 milliards de mètre cube d’eau par an (soit 1% de la consommation mondiale) ” (sic)*. Ce fut l’occasion pour moi de découvrir des projets/collectifs/marques/concepts tel le site detoujours. Enorme coup de cœur ! Le principe est simple : detoujours.com  vend des vêtements et accessoires durables et intemporels. Il ne s’agit pas suivre la tendance (il n’y pas de collection) mais de proposer des modèles phares, produits par des marques historiques. Demie – pointes Repetto, k-way de chez K-way, la chemise de prêtre par Mario Bianchetti (fournisseur du Vatican et du corps ecclésiastique italien) pour ne citer que ceux-là. Vous l’avez compris : le meilleur produit par le meilleur fabricant ou tout du moins par ceux qui détiennent un vrai savoir-faire (loin des prétentions publicitaires). Taper chez les grandes maisons de luxe n’est donc pas le seul moyen de s’offrir des vêtements de qualité…

 

 

Detoujours.fr, l’e-commerce mode durable et ethique pour tous

La gamme de prix est assez large. Vous pouvez vous offrir aussi bien un T-shirt de la marine italienne pour 25€ qu’un sac en cuir 24 heures pour 1 300€. Ne tiquez pas, chez Hermès il vous faudra débourser minimum 3 500€.

C’est un site où je vais commander les yeux fermés (une fois le permis en payé, hein). Depuis quelques années je suis à la recherche de marques dont je sais que les vêtements vont me durer des années surtout pour les pantalons. Chez detoujours, il y en a entre 50€ et 130€. Top-shop, River Island mais aussi Levis, G-star, Comptoir des Cotonniers en font dans les mêmes prix (mais avec la même “résistance au temps” ? Pas sûr). Je comprends les freins : sortir 50, 100€ d’un coup pour un seul vêtement. Mais il faut le voir comme un investissement sur le (très) long terme.

Pour ma part 4 jeans à 25€ H&M vont dans le meilleur des cas me tenir une année : après quelques lavages ils vont se détendre, le tissu va se trouer suite aux frottements. Bref 100€ à mettre dans  un pantalon qui va me durer 10 années au moins, qui reflète véritablement mon style et pas la  tendance Elle, Grazia etc. <- Quoique chacun son business, je respecte ces derniers. C’est une fille pas riche qui vous le dit. Mais une fille qui a assez jeté d’argent par les fenêtres (et pollué la planète).

Petite sélection de ce que VOUS pouvez m’offrir 😉

 

Jaymes

* Merci à Julia Faure pour cette information (lisez l’article en entier : édifiant)

Facebook
Facebook
Instagram
Pinterest
Pinterest
Twitter
Visit Us
LinkedIn
RSS
Follow by Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *